La rencontre de la différence est souvent créatrice de valeur quand elle est vécue avec ouverture et curiosité de chaque côté.

Alors pourquoi un article sur la rencontre entre les StartUp et Franchise ? Pourquoi un article sur deux mondes aussi différents ? Plusieurs lectures/échanges m’ont inspirés ces derniers jours :

  • l’article très intéressant de Carlos Diaz (The Refiners) : La fable de la French Tech : «Tout vainqueur insolent à sa perte travaille»
  • les articles du début d’année 2018 sur le montant des levées de fond en 2017 en France
  • un échange avec mon ami Nicolas Lemal sur les différences de source de financement des startup entre la France et les US
  • la « sur » médiatisation des startup par rapport aux autres formes d’entreprise
  • l’excellente conférence donnée par Thibault le Carpentier au dernier club de la Franchise chez Innovorder, organisé par Yves Sassi

StartUp et Franchise, les différences/oppositions ?

L’image et la perception : les startup font rêver, leurs entrepreneur-es médiatisé-es, ont bâti des temples à leur succès potentiel… Pendant ce temps, la Franchise garde l’image d’une génération qui est en retard sur l’ère numérique et qui attend en silence la date de sa mort annoncée …

La répartition géographique : les ghettos hype des quartiers ou toutes les startup se regroupent… les silicon sentier, silicon valley, les silicon quartier … les franchises sont réparties sur tout le territoire, éclatées, distribuées, au contact de toutes les populations, de tous les types, de tous les âges, de tous les milieux… à la ville, grande et petite, à la campagne…

Les entrepreneur-es aussi : startup, créés par des étudiants parfois encore en cours, ou par des « jeunes » n’ayant pas encore commencé leur révolution intérieure, mais déjà prêt à révolutionner le monde … Les entrepreneur-es de la Franchise, ont cette image du cadre en milieu de carrière qui a des fonds à investir, mais pas l’envie de créer un concept révolutionnaire… non simplement créer des emplois en local, pour changer la vie d’un centre ville, comme disait Goldman à propos d’un cordonnier : à sa façon il changeait la vie.

La relation client : l’une est essentiellement digitale et numérique… la relation client est une question de design, de contenu, de vidéo, de parcours numérique qui est analysée, segmentée, testée, l’algorithme remplace le bon sens… l’autre est humaine, de proximité, elle se construit dans le temps, la confiance, la récurrence, la solidarité, le partage d’un même espace de vie, on se connaît, de toute façon on a le même coiffeur, nos enfants vont à la même école…

Les modes de financement et de répartition : les startup attirent les investisseurs à la recherche d’un placement financier rentable en 5 ou 10 ans. Le but est de créer une valeur ajoutée rapide et la plus massive possible. Les Franchises sont essentiellement financées par des banques, qui ont pour objectif de sécuriser le remboursement de l’emprunt. L’histoire est chouilla différente … La répartition des résultats est aussi radicalement différente : les startup concentrent les gains sur une seule structure, détenue par les fondatrices & fondateurs et les investisseurs. Les Franchises répartissent les résultats au sein des différentes structures franchisées donc une redistribution plus répartie et proche de la zone de création de valeur.

La taille du marché : le chiffre d’affaires des startup en France (Source BFM) 5 milliards d’euros en 2017 et presque 2 milliards d’euros de levée de fond. Quand, pendant ce temps, et dans un silence assourdissant la Franchise réalise un chiffre d’affaires de 54 milliards d’euros, anime 71 000 points de vente et génère 600 000 emplois …

Et si la Franchise aidait les StartUp ? et peut-être inversement ?

Plus de 80% des startup meurent au bout de 5 ans… Faute de trouver leur marché, les fonds, les bons associés, … Et si la franchise aidait les startup à trouver leur marché ? Et si la franchise apportait aux startup le chiffre d’affaires dont elles ont besoin pour se développer ? Et si la franchise apportait un retour d’expérience basé sur l’observation des clients dans un contexte réel ?

La contrepartie peut s’imaginer de plusieurs formes : apport d’outils qui simplifient, mesurent, donne de la visibilité, ou créent des opportunités basées sur les nouveaux usage, numériques notamment. Apporter de l’innovation en échange de chiffre d’affaires, l’histoire est à développer autour de ce thème …

En tout cas, ce sont les expérimentations initiées avec le Club de la Franchise et que nous allons poursuivre avec l’incubateur.

La Franchise & les StartUp histoire d’amour impossible ?

Et si nous regardions les points communs et les points de complémentarité ? Les deux marchés ont en commun des entrepreneur-es passionné-es, qui ont le désir de créer des entreprises et de les faire grandir. Si les ponts se créent, ce sera facilité par des acteurs, comme l’incubateur, mais aussi et surtout par les liens de confiance et de collaboration entre les entrepreneur-es. Partager du temps, monter des projets pilotes, créer de la valeur pour les clients… Ce sont ces liens qui porteront ce développement utiles pour les deux écosystèmes. C’est notre mission de l’accompagner, de le faciliter, de l’animer, d’en extraire les bonnes pratiques pour ensuite les partager.

Et si ces liens permettent de sauver quelques entreprises, de développer des emplois et de redynamiser les centres villes, nous aurons réussi notre mission 🙂

Si vous êtes une Franchise, une StartUp ou un partenaire, n’hésitez pas à nous contacter pour poursuivre l’échange !
Très belle journée à toutes et à tous !

Crédit photo : Debutalk

Catégories : startup et franchise

4 commentaires

Jan · 22 mars 2018 à 17 h 27 min

Comment ne pas réagir à votre article, ô combien intéressant ?! La situation que vous décrivez a le mérite de clarifier la réalité et ses équilibres économiques : province/Paris, franchises/start-up, employés/associés et c’est en tant que récent entrepreneur, à défaut d’être une start-up (qui vise et mise haut avec sa levée de fonds), que je poste ce billet.
Après plus d’un an d’efforts pour lancer et développer mon projet d’entreprise, chercher la clientèle, diversifier/modifier sa gamme de produits, on finit avec moins de convictions qu’au démarrage et on se demande où on va trouver les clients ?… C’est vrai je ne suis pas issu d’une école de commerce et en plus, je mise sur le commerce par internet, sans pas de porte local.
Pourtant, on ycroit au début, je vais miser sur des technologies d’avenir, l’énergie sans fil et solaire pour recharger les appareils portables, ça ne peut que marcher … Et bien, non, pas encore !…
Alors, votre ticket tombe à pic ! Et si le réseau physique et local des franchises était la solution pour développer un service innovant pour tous les possesseurs de smartphones ?… Une question qui reste ne suspens… pour l’instant… un incubateur orienté vers les franchises ? Je suis preneur ! On en discute ?

    Ruben GRAVE · 26 mars 2018 à 21 h 43 min

    Bonjour Jan !
    Merci pour votre commentaire ! Avec plaisir pour échanger avec vous prochainement. Vous êtes sur le salon de la Franchise à Paris ? Sinon avec plaisir pour en parler avec vous très bientôt. Bonne journée !

Olivier MICHEL · 22 mars 2018 à 22 h 45 min

Que du positif 🙂
Après avoir vécu et participer au Marketing de masse (faute d’outils à l’époque), participer à l’essor de l’e-Cce grâce à des dispositifs ultra performants et vu, ds le même temps la baisse de fréquentation des magasins qui versaient des royalties aux Enseîgnes qui communiquaient en masse pour récupérer les précieuses ventes via leur Site… je me suis dit que nous étions entrés de plein pied ds un monde qui ne tournait plus vraiment rond !
Alors, la création d’Ad4Store (notre Start’up) s’appuyant sur la technologie Mobile s’est faite ds l’objectif d’aider & d’accompagner les magasins ds leur transformation digitale et ainsi passer à l’ère du Retail connecté !

    Ruben GRAVE · 26 mars 2018 à 21 h 40 min

    Merci pour votre commentaire ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *